Le projet

Le contexte

Le 24 février 2022, alors que plusieurs d’entre nous profitaient des montagnes et de son air pur, le président russe Vladimir Poutine donnait l’ordre d’une offensive générale en Ukraine faisant appel aux forces aériennes, maritimes et terrestres. Si ce contexte général est effrayant pour nous, européen.nes, par les conséquences engendrées présentes et à venir, il est surtout celui d’un pays en guerre, d’hommes et de femmes appelé.es à combattre et de familles abandonnant leur foyer.

Depuis cette déclaration, la communauté internationale se mobilise et plusieurs associations apportent leur aide en acheminant des vêtements, de la nourriture, du matériel, ou encore en tentant d’offrir un lieu d’accueil à ceux qui ont fui.

Le projet Summits4Ukraine est né dans ce contexte, en lien avec quelques unes de ces associations engagées dans ce mouvement de solidarité internationale, avec la furieuse envie de célébrer la beauté, l’espoir, et l’entraide.

Le projet

Initié par des passionné.es d’alpinisme ayant à cœur de se rendre utiles, le cœur du projet Summits4Ukraine est d’apporter un soutien financier, mais aussi social, aux habitantes et habitants de l’Ukraine, en réalisant une sorte de téléthon-alpinisme. Il a pour but de fédérer la communauté montagnarde autour des valeurs qui la constituent : la solidarité, l’entraide, la paix.
Il se veut promoteur des plus belles valeurs que l’humain puisse mettre en œuvre.
Il se veut collectif, rassemblant les bonnes volontés au sein d’une même cordée.
Il se veut empreint d’espoir.

« Il n’est de camarades que s’ils s’unissent dans la même cordée, vers le même sommet en quoi ils se retrouvent » (Antoine de St Exupéry, Terres des Hommes)

Le principe

Thibault et son équipe tenteront de cumuler le plus grand nombre possible d’ascensions de sommets de 3000 mètres d’altitude dans le massif des Écrins. Ils y amèneront le drapeau de l’Ukraine, pour exprimer leur soutien et le désir de paix pour ce pays que nous souhaitons toutes et tous, montagnardes et montagnards.
Chacune et chacun d’entre nous, particulier.ière ou entreprise, association ou institution, peut participer au challenge en créditant sur la cagnotte un certain montant alloué par sommet atteint.

L’ensemble des fonds qui seront ainsi soulevés seront reversés à plusieurs associations humanitaires locales qui œuvrent au quotidien pour l’Ukraine. Nous en avons sélectionné quelques-unes, pour soutenir tout autant l’accueil des réfugié.es ukrainien.es que les convoyeurs qui acheminent du matériel de première nécessité jusqu’à la frontière ukrainienne.

Les règles du défi


Les alpinistes démarreront leurs ascensions le 21 mai 2022, journée mondiale de la diversité culturelle. A l’image d’une caravane nomade, ils se lanceront alors dans un défi de taille : gravir le plus possible de sommets de 3000m sans s’arrêter. Au cœur de ce défi : Thibault Cattelain, 30 ans, investi au sein de la Fédération Française des Clubs Alpins de Montagne (FFCAM) depuis un certain nombre d’années et réalisateur vidéaste à son compte – passionné de montagne et d’aventures.
Thibault partagera chaque ascension avec un.e binôme de cordée, si possible différent.e à chaque fois. Il est proposé aux personnalités connues du milieu de l’alpinisme ou de l’escalade de participer à une ou plusieurs ascensions.
Un sommet est validé, quel que soit l’itinéraire qui permet d’y accéder, en y posant un drapeau de paix aux couleurs de l’Ukraine.
Il n’y a pas d’ordre prédéfini pour l’enchainement des sommets, ni forcément d’éthique spécifique sur la manière de se déplacer entre chaque sommet (parapente, à pied, à vélo, ou en voiture si la distance et la météo l’obligent), les seules contraintes étant d’enchaîner les sommets sans prendre de risques et de ne gravir que ceux de plus de 3000 mètres d’altitude.
Dans le massif des Ecrins, il y en a plus de 60, dont certains sont assez complexes à escalader (la Meije, par exemple). Il est très probable que Thibault soit épuisé avant d’atteindre le total de sommets en question. Dans le cas où il ne le serait pas, le défi s’arrêtera au bout d’un mois, soit le 1er juin.

Suivre le projet

Sur la page de la cagnotte, ainsi que sur le blog Summits4Ukraine et les réseaux sociaux du projet, vous pourrez suivre en direct l’avancée du défi, ainsi que le nombre de donateurs et le montant acquis.
Vous pourrez également voir les photographies réalisées, notamment celles sur chaque sommet, ainsi que nos pensées et nos valeurs, les alpinistes étant (parfois à leur insu) de grands philosophes… !

Si vous vous sentez l’âme d’un.e artiste, n’hésitez pas à contribuer à notre page Vos illustrations ! Parce qu’il faut de l’énergie pour encourager nos alpinistes le long de cette aventure, et parce qu’un dessin vaut mieux que mille mots !

A très vite !
#summits4ukraine

L’équipe

On vous parle de Thibault, mais surtout de tout le reste de l’équipe Summits4Ukraine : tous ceux qui pilotent le projet, tous ceux qui se joignent à lui pour réaliser les sommets, …

Les sommets

Il est logique de les présenter, ou du moins d’en présenter une partie.
Voici quelques cartes, avec quelques informations.

Et après ?

Les détails sur le second temps du projet : nos idées, nos propositions, nos volontés.